We use cookies to customize content and advertising, to provide social media features, and to analyze traffic to our site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. Read more.
  •    
  •    
  •    

    Florent Pagny / Lyrics

    Playlist 0 Rate 0 Like & Share Print Email Play

    "Huitième Merveille" Lyrics

    Florent Pagny

    Album:
    Genre:Pop
    Duration:00:03:33
    Rank: (−)
    Rate:
    −/5 from 0 users
    Charts: view all »
    Referring urls:view all »

    Video

    Lyrics

    (Élodie Hesme/John Mamann)

    Dans le sillage de son parfum, j'aurais pu la suivre des heures.
    Aujourd'hui, elle me vole le mien, quel bonheur !
    Quelques fils d'argent viennent trahir l'insolence de ses cheveux noirs.
    Elle ne cherche plus à rajeunir, quel plaisir !
    Bien moins d'effort sur la longueur, elle laisse aller sa vraie nature.
    Ça m'bouleverse toujours quand elle pleure, ça, c'est sûr.

    La huitième merveille du monde, c'est une comtesse aux pieds nus.
    Une déesse tombée des nues
    C'est toutes les femmes en une seule femme.
    La huitième merveille du monde, c'est une comtesse aux pieds nus.
    Une déesse tombée des nues
    C'est toutes les femmes en une seule femme
    Et quelle femme, cette femme !

    Des cinq étoiles, ouvrir la porte dans les ambiances chaudes et feutrées.
    De nos caprices, payer la note, j'ai aimé.
    Et puis tout envoyer valser, les bonnes manières et le bitume
    Courir les terres inachevées qu'elle parfume.
    Mais là où elle me désarçonne, là où je tombe à ses genoux
    C'est que plus rien ne l'impressionne à part nous.

    La huitième merveille du monde, c'est une comtesse aux pieds nus.
    Une déesse tombée des nues
    C'est toutes les femmes en une seule femme.
    La huitième merveille du monde, c'est une comtesse aux pieds nus.
    Une déesse tombée des nues, la puissance dans tout ce qu'elle sème.
    La huitième merveille du monde, c'est une comtesse aux pieds nus.
    Une déesse tombée des nues, la puissance dans tout ce qu'elle sème
    Et cette femme, cette femme, c'est la mienne.
    This song was submitted on March 18th, 2011 and last modified on September 11th, 2012.
    Lyrics licensed by LyricFind.

    Songs you may also like

    • same album
    • same artist
    • popular on LSI
    • new on LSI

    Contributors

    leaderboard activity

    Comments

    Facebook (0) LetsSingIt (0)