We use cookies to customize content and advertising, to provide social media features, and to analyze traffic to our site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. Read more.
  •    
  •    
  •    

    Georges Brassens / Lyrics

    Playlist 0 Rate 0 Like & Share Print Email Play

    "Sale Petit Bonhomme" Lyrics

    Georges Brassens

    Album:
    Genre:Pop
    Duration:00:03:24
    Rank: (−)
    Rate:
    −/5 from 0 users
    Charts: view all »
    Referring urls:view all »

    Video

    Lyrics

    Sale petit bonhomme, il ne portait plus d'ailes
    Plus de bandeau sur l'œil et d'un huissier modèle
    Arborait les sombres habits
    Dès qu'il avait connu le krach, la banqueroute
    De nos affaires de cœur, il s'était mis en route
    Pour recouvrer tout son fourbi.
    Pas plus tôt descendu de sa noire calèche
    Il nous a dit : "je viens récupérer mes flèches
    Maintenant pour vous superflues."
    Sans une ombre de peine ou de mélancolie
    On l'a vu remballer la vaine panoplie des amoureux qui ne jouent plus.

    Avisant, oubliée, la pauvre marguerite
    Qu'on avait effeuillée, jadis, selon le rite
    Quand on s'aimait un peu, beaucoup
    L'un après l'autre, en place, il remit les pétales
    La veille encore, on aurait crié au scandale, on lui aurait tordu le cou.
    Il brûla nos trophées, il brûla nos reliques
    Nos gages, nos portraits, nos lettres idylliques
    Bien belle fut la part du feu.
    Et je n'ai pas bronché, pas eu la mort dans l'âme
    Quand, avec tout le reste, il passa par les flammes
    Une boucle de vos cheveux.

    Enfin, pour bien montrer qu'il faisait table rase
    Il effaça du mur l'indélébile phrase "Paul est épris de Virginie."
    De Virginie, d'Hortense ou bien de Caroline
    J'oublie presque toujours le nom de l'héroïne
    Quand la comédie est finie.
    "Faut voir à pas confondre amour et bagatelle
    À pas trop mélanger la rose et l'immortelle
    Qu'il nous a dit en se sauvant
    À pas traiter comme une affaire capitale
    Une petite fantaisie sentimentale, plus de crédit dorénavant. "

    Ma mie, ne prenez pas ma complainte au tragique.
    Les raisons qui, ce soir, m'ont rendu nostalgique
    Sont les moins nobles des raisons
    Et j'aurais sans nul doute enterré cette histoire
    Si, pour renouveler un peu mon répertoire
    Je n'avais besoin de chansons.
    This song was submitted on March 30th, 2010 and last modified on October 18th, 2016.
    Copyright with Lyrics © Universal Music Publishing Group.
    Written by Georges Charles Brassens.
    Lyrics licensed by LyricFind.

    Songs you may also like

    Contributors

    leaderboard activity

    Comments

    Facebook (0) LetsSingIt (0)